• Français
  • English

Chaque réussite commence avec la volonté d’essayer.

Septembre 2018. Je suis au Luxembourg et je viens de terminer une mission professionnelle qui a duré 6 mois.

Forte de mes cinq années d’expériences dans la communication et le marketing et après avoir passé deux ans à l’étranger, je me retrouve devant un dilemme : obtenir un nouveau poste dans une entreprise, ou bien faire ce que j’ai toujours rêvé, à savoir être indépendante et créer ma propre structure.
Finalement, le choix s’est porté sur ma deuxième option. Première leçon apprise : quand quelque chose au fond de vous vous dit de foncer, suivez votre intuition et n’hésitez pas. Si vous hésitez encore à vous mettre à votre compte, je vous livre quelques petits conseils qui m’ont beaucoup aidé et qui m’aident encore aujourd’hui. Par ailleurs, je souhaite remercier les personnes qui ont cru en moi et qui me soutiennent au quotidien, car être entourée des bonnes personnes m’a permis d’arriver là où je suis, à savoir une rédactrice Freelance épanouie et avec plein de nouveaux projets pour mes clients.

La vie de Freelance, entre courage, challenges et liberté – MPJB Consulting

Cette première année en tant que Freelance n’a pas été facile et je ne le cache pas, mais pour rien au monde je ne regrette ma décision. J’ai vécu des moments de remise en question et de doutes, si bien que j’ai été consulter une thérapeute dans un premier temps.

Premier conseil : ne pas hésiter à se faire aider par des professionnels pour vous accompagner dans ce changement de vie important, tels qu’un thérapeute, un coach ou autres. Ma thérapeute m’a accompagné pendant presque 5 mois et m’a été d’une grande aide pour comprendre une chose en particulier : que je suis différente et que c’est ma force. Je suis ressortie de cet accompagnement plus forte, plus confiante et plus déterminée que jamais.

J’ai ensuite fais la connaissance de Stan, coach en développement personnel et professionnel chez Life Coach Paris, avec qui je travaille encore aujourd’hui et qui m’accompagne depuis plus de 8 mois maintenant.

Deuxième conseil : lire l’ouvrage  » Les Quatre Accords Toltèques  » de Don Miguel Ruiz. J’ai lu ce livre dès ma première séance de coaching et ce dernier a changé littéralement ma vision de la vie, la vision que j’avais de moi-même et des gens qui m’entourent. Lorsque l’on se lance seule, il est indispensable de comprendre et de suivre les quatre accords toltèques : avoir une parole impeccable car les mots que vous employez ont leur résonance et leur importance ; ne pas faire de suppositions ; toujours faire de son mieux et ne pas prendre les choses personnellement.

Troisième conseil : s’entourer de personnes positives et qui ne vous jugent pas. Pour avancer, j’ai dû me séparer de certaines personnes de mon entourage qui me transmettaient leurs peurs, leurs blocages, leurs jugements, leurs pensées négatives. Il n’est pas facile de prendre cette décision, mais la priorité de votre vie c’est VOUS et personne d’autre. Vous en faite ce que vous souhaitez : soit vous décidez d’être heureux ou malheureux. Moi, j’ai choisi la voie du bonheur, peu importe ce que ma famille ou mes amis peuvent penser 🙂

Quatrième conseil : se fixer des objectifs tous les jours et être dans l’action plutôt que dans la réaction. Les objectifs peuvent être très simples, l’idée étant de faire un pas après l’autre et surtout d’avoir une organisation minutieuse. Par exemple, il m’arrive de travailler à mon domicile ou bien à l’extérieur dans un café. Je peux me lever aux alentours de 9h00 et travailler jusqu’à 23h00 avec quelques pauses dans la journée. J’écris tous les jours dans un carnet mes tâches quotidiennes à effectuer, peu importe comment je m’organise, tant que mes tâches sont réalisées à la fin de la journée c’est l’essentiel.

Cinquième conseil : apprendre à se détendre, à méditer, à manger sainement et surtout à prendre du temps pour soi. En tant que rédactrice freelance, vous imaginez bien que mon allié au quotidien est mon inspiration. Mais que faire lorsque je bloque et que les mots ne viennent pas ? Dans ces situations, il faut lâcher-prise et faire autre chose. Mon secret ? je médite, je dessine, je fais une mini-sieste…Tous les moyens sont bons pour faire taire le bavardage mental et pour m’amuser quelques minutes ou quelques heures 🙂

Sixième conseil : soyez heureux, savourez la vie au quotidien et soyez dans la gratitude 🙂

Catégories : Communication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *